METALUNA STORE
METALUNA STORE, ex MOVIES 2000, rejoint la rive gauche, plus au sud et bénéficiant d’un climat plus tempéré...                              lire

LES LECTURES DE NOS ONCLES

Chapitre 11 - Non, Oncle Mario n'a pas arrêté de lire et il est allé à Boréal 2013...

Les CLOWNS VENGEURS - Tome 1: Valse macabre, par Guy Bergeron, 2012, Éditions Porte-bonheur, 141p

" Un monde qui pourrait être le nôtre. Un avenir qui pourrait ne pas être si lointain. Dans une Quadri-métropole aux prises avec des luttes politiques importantes, les arcurides du gouvernement légitime pourchassent sanas relâche les Odi-menvatts - les clowns vengeurs -, alors qu'un dangereux psychopathe s'est glissé parmi eux. Jordan Gacy, tueur à gages particulièrement cruel, qui exécute ses basses œuvres au son d'une boîte à musique... "

Tel est le résumé en quatrième de couverture de cette série singulière à plus d'un point de vue. Une série écrite à plusieurs auteurs, un monde dystopique, un sujet sombre et glauque et tout cela s'adresse à des jeunes de 14-18 ans. Alors évidemment on pense à plein de choses vues ailleurs. Que ce soit tous les personnages de bande dessinée américaine, Batman en particulier, qui agissent en vigilante avec toutes les dérives que cela implique. Une mégalopole futuriste ou règne la corruption qui n'est pas sans rappeler Judge Dredd, qui aurait fait le ménage dans une telle bande de justiciers habillés dans un mélange clownesque qui évoque le film Orange Mécanique. Il semble que l'inspiration soit le clown de ÇA de Stephen King. Ca se lit comme un Fleuve Noir violent, proche des films de " Torture Porn " des dernières années. Du coup, je me demandais si les subventionneurs lisent ce genre de littérature.

Drôle de concept ou il semble que n'importe qui peut écrire aux Odi-menvatts et ceux-ci se dépêchent d'aller trucider le présumé coupable. Car il ne semble y avoir aucune forme de vérification rigoureuse de la véracité des allégations, ni de vérification solide des prétendants au titre de clown vengeurs. D'où un premier roman ou un Clown s'avère un psychopathe. Mais il ne faut pas lui en vouloir, il a eu une enfance malheureuse. Drôle de prémisse, qui n'est peut-être qu'un avant goût d'une exploration du concept qui pourrait s'avérer plus complexe. Ici on privilégie l'action et la violence, dans un monde noir ou tout le monde semble corrompu et donc sujet à être tué pour de supposées " bonnes raisons ". En attendant de croiser d'autres tomes de la série, je me garde une réserve. Tel quel, c'est une écriture efficace et sans temps morts, sur un sujet à ne pas mettre entre les mains de tous les adolescents, de prime abord&ldots;

L'ÎLE AUX NAUFRAGES - Les Villages assoupis 2, Ariane Gélinas, 2013, Éditions Lychantrope, 152p

" Dans son manoir de l'île d'Anticosti, le comte Florian Moret se languit de rencontrer une femme de la trempe de son épouse décédée. Son souhait semble sur le point de se réaliser lorsqu'il rencontre une jeune femme au visage pâle. Esthète à la Huysmans, version forêt boréale, le comte rêve dès lors de la convier à une somptueuse soirée, de lui faire visiter son immense salle aux trophées. Mais que se passe-t-il dans cette fameuse baie qui a la forme d'un crochet à boucher ? La forêt qui la borde semble être habitée d'enfants sanguinaires. Qui survivra à l'étrange maladie qui se répand sur cette île où les bateaux ont tant de fois fait naufrage ? Un détour par le village fantôme de l'Anse-aux-Fraises, où poussent des plantes médicinales, semble inévitable. Mais est-ce que ces remèdes seront suffisants pour empêcher Florian Moret de succomber au mal ? "

Chercher le titre de ce roman d'Ariane Gélinas sur Google et tomber sur la page Wikipedia de l'émission Les Joyeux Naufragés, ça n'a pas de prix! Ce deuxième tome de cette trilogie dont le lien sera les villages fantômes, on mentionne très brièvement les évènements du premier roman, est lui aussi un pur délice. D'abord il y a cette belle écriture, riche en évocation et bien documentée. Après la lecture, je me suis donc renseigné sur cette île d'Anticosti que je ne connais que comme un paradis dispendieux pour amateurs de chasse, et ma surprise a été grande d'y voir les bases du récit, une réalité bien occultée. Il y a aussi le plaisir des connivences, Gélinas est friande de cinéma fantastique européen et on n'a pas tort de voir ici et là des références à une actrice culte, ou des situations qui rappellent cette fois-ci plus d'un film du regretté Jess Franco ou un classique du cinéma érotique. Il y a aussi le plaisir de l'étonnement perpétuel, de finir par arrêter d'anticiper le récit pour admettre qu'on ne peut deviner ce qui s'en vient. Une atmosphère parfois proche de David Lynch, celle de Lost Highway, qui nous noie dans des situations cauchemardesque qui créent un malaise lors de la lecture. Mais bon, je ne veux pas en rajouter ou trop en dire, Ariane Gélinas est une auteur à suivre, une voix originale et autre. 

FLYONA - Caroline Lacroix, 2011, Les Six Brumes -Collection Nova, 60p

" Ainsi que l'ont prédit d'innombrables récits de science-fiction, la Terre n'est plus qu'un champ de ruines étouffé par la pollution. En fuite, l'humanité a conquis l'espace et poursuit sa croissance démographique et technologique vers les étoiles. Niklas, enfant de cette civilisation galactique, a passé le plus clair de sa vie dans le vide intersidéral. Projeté dans l'atmosphère étouffante d'une planète dotée d'une force de régénération étonnante, il y rencontre Flyona, une botaniste capable de faire corps avec la nature. "

Courte nouvelle de science fiction presqu'autant que de fantasy. J'ai été fort agréablement surprit, tant par le sujet que l'approche presque feutrée du sujet. Je n'en dirai pas plus sur une intrigue toute simple, au demeurant, mais fort naturelle et humaniste, qui fait chaud au cœur. Belle écriture de Caroline Lacroix, bref, c'est tout bon. Merci Caroline.

LE CHASSEUR - Geneviève Blouin, 2012, Les Six Brumes - Collection Novella, 108p

" Ancien champion de combats ultimes, Hugues " Le Chasseur " Dussault, à l'apogée de sa gloire, a subi une blessure qui l'a rendu aveugle. Depuis, il est un homme brisé, enfermé dans sa routine, persuadé de sa propre inutilité.Lorsqu'il se sent observé par une présence hostile, son premier réflexe est la peur.

Cependant, il découvre bientôt qu'une improbable menace semble planer sur lui et sur la ville, un péril aux relents mythiques contre lequel son handicap pourrait constituer un avantage&ldots; Le Chasseur tient-il une occasion de prouver sa valeur? Ou est-ce la folie qui le guette? "

Ca prenait visiblement une amatrice de la UFC, des combats d'arts martiaux mixtes, pour raconter aussi précisément une intrigue mettant en vedette un combattant, le bien nommé Chasseur, Hughes. Il y a bien un mélange de drame personnel, d'action et de fantastique dans cette nouvelle, mais l'aspect fantastique - mythologique est plutôt accessoire au drame humain qui entoure Hughes. Il y a un scénario de film dans cette histoire, qui pourrait très bien se passer de ses aspects horrifiques, sans en en souffrir. Il y a une multitude de combats en scène, ceux du lutteur, celui contre la cécité, celui contre une créature impossible mais aussi celui d'un personnage secondaire, secondaire mais vital. C'est bien écrit, prenant, touchant, viril quand il le faut, avec des descriptions de techniques de combat saisissantes. Un auteur à suivre, qui a d'ailleurs remporté le Prix Aurora Boréal de la meilleure nouvelle de l'année. Félicitations méritées.     

DOCTOR WHO *  VAMPIRE SCIENCE - Kate Orman and Jonathan Blum , 1997, BBC Books

Deuxième roman official des aventures du 8ème docteur, il est particulièrement notable pour une série de dialogues entre la compagne du Docteur, Samantha et Adrienne Kramer,  Brigadier-General de Unit. Sam ayant été attaquée par ce qui semble être un vampire qui lui a sauté à la gorge, Kramer lui parle alors des relations du Docteur avec ses compagnes précédentes, plus précisément d'Ace et des multiples dangers qu'elle a aussi courues avec le Seigneur du Temps. Est-ce que le Docteur assure réellement le bien être de ces femmes ou s'en sert-il comme des pions inconséquents ?  L'intrigue met aussi en vedette Carolyn, qui rencontre le Docteur pour la deuxième fois, qui a des problèmes dans sa relation avec son copain et qui visiblement trouve aussi le Docteur de son goût. Survient alors un quasi monologue de Kramer qui parle au Docteur de l'effet qu'il a sur les femmes dans sa nouvelle incarnation, plus jeune en apparence, plus près des gens qui l'entourent. Les filles en tombent rapidement amoureuses et il ne s'en rend même pas compte ! On peut y voir toute la dynamique des années 2000 qui s'en viennent et ce docteur est surprit, pas longtemps, car il essaie, tant bien que mal, de sauver ces vampires, de venir à une entente avec eux, comme Eccleston qui souhaitait tant que, pour une fois, dans ses aventures, personne ne meure.

Pour ce qui est de cette histoire de vampires, ce sont des descendants de ceux rencontrés par Tom Baker, des survivants de la guerre des Time Lords qui pensaient avoir éradiqués la race. Il y a évidemment quelques différences notoires avec la mythologie coutumière, spécialement avec une " communion par le sang ", qui va lier en corps et en pensée, la doyenne des vampires  et le Docteur. Un très bon exemple de cette série originale qui reprenait la collection précédente qui continuait les aventures du septième Docteur. Mario Giguère  

Lectures 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13

Google
 
Web www.clubdesmonstres.com

Films avec lutteurs

100 FILMS | INTRODUCTION | ART | ARCHIVES | BESTIAIRENOS CHOIX | COURRIER | DICTIONNAIRE VISUEL | EDWIGE FENECH | FIGURINES | FORUM | GAZETTE | LECTURES | LIENS | LUTTE | MP3 - WAV | REPORTAGES | RESSOURCES | PHOTOS | VISIONNEMENTS | VENTE